passer le credo et se rendre directement à l'accueil ou aller consulter la liste des vins

 

 

 

 

 

C’est une lumière qui coule d’en haut, puissante mais complexe,dont nous ne lisons, ne comprenons le message que par bribes. L’univers de Borie de Maurel commence au ciel : bleu cobalt, nettoyé des poussières de la vie par la pluie de la nuit ; indigo, électrique, quand le vent du nord combat la brûlure du sud ; anthracite, violacé aux entournures dès que l’orage se fracasse sur la montagne ; gris écumeux, vaguement mou, si la mer déplace, comme en un raz-de-marée gazeux, ses masses salées… Le ciel, ici, à Félines, est non seulement un élément constitutif, fondamental, du paysage, il s’impose tel un principe supérieur.

suite