passer le credo et se rendre directement à l'accueil ou aller consulter la liste des vins

 

 

 

 

 

Évidemment, dans cet univers vertical, l’étincelle est inévitable. De l’union du ciel, dieu mâle et barbu, et de la terre, matrice pure mais sauvage, naît le fruit. Les antennes gourmandes de la vigne agacent les nuages, les feuilles font chanter le vent, ses racines plongent, fouillent, s’immiscent au plus profond du grès, des schistes, du marbre et des calcaires. Le cep catalyse la puissance des forces divergentes mais complémentaires. À mi-chemin du ciel et de la terre, le grain de raisin fait la synthèse. La pulpe, les rafles, la peau emmagasinent toute l’énergie de ce choc, de ce contact, de cet équilibre de forces.

suite