passer le credo et se rendre directement à l'accueil ou aller consulter la liste des vins

 

 

 

 

 

Apprendre à se taire, voilà le premier travail du vigneron. Apprendre à se taire pour commencer d’écouter, pour tenter de comprendre les signes. Savoir, avec tact, rester à sa place au cœur d’un système qui le dépasse. Surtout ne pas devenir ce grain de sable, vain et présomptueux, qui romprait l’éternel équilibre, la convergence énergétique des forces célestes et terrestres. Bien intuiter que le sang n’a de valeur que s’il parle de sens. C’est ainsi, un œil sur la folle clarté de la lune, l’oreille écoutant le chant de la terre, la main caressant le végétal, que sont conduites, depuis 15 ans maintenant, les vignes de Borie de Maurel.

suite